Adelyce
3 juillet 2019
  • Veille
  • Revue de presse

Notre commentaire

Suite aux premiers mouvements de grève des services d'urgence, Agnès Buzyn avait annoncé début juin une série de promesses pour tenter de calmer la crise. Malgré ces éléments et un fonds de 70 millions d'euros débloqué, la situation ne semble pas s'améliorer. Médecins et agents hospitaliers sont toujours mécontents. Selon le collectif Inter-Urgences, 131 services d'urgences partout en France étaient en grève au 20 juin. Grève suivie d'une manifestation nationale le 2 juillet dernier.

Adelyce

La boite qui fait décoller vos compétences de pilote de la masse salariale