Adelyce
28 septembre 2018
  • Veille
  • Revue de presse

Au-delà de l’obligation, convaincre les communes

" A moins d’un mois de l’échéance fixée par la loi Lemaire, moins de 10% des collectivités concernées par les obligations ont commencé à ouvrir leurs données. Si la mutualisation des outils est de nature à accélérer l’ouverture, l’urgence est de valoriser les bénéfices de l’open data. "
www.caissedesdepotsdesterritoires.fr

Notre commentaire

L’open data fait ses débuts dans les collectivités territoriales avec la publication de jeux de données qui manquent parfois de pertinence. L’absence de normalisation de ces derniers, la multitude de plateformes et le mauvais timing (publication de données obsolètes) sont autant de facteurs qui limitent l’atteinte de l’objectif d’ouverture des données. De plus, la loi n’impose aucun volume de publication aux collectivités si ce n’est qu’elles doivent commencer à partager leurs données.

Il est ainsi légitime de se demander ce qui va pousser les collectivités à publier l’intégralité de leurs données pour, à terme, pouvoir produire des analyses pertinentes à partir de données facilement retraitables.