Secteur de la santé et données sensibles : une culture du risque a développer

Hameçonnage et rançongiciel

Hospimedia

D’après l’agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI), le secteur de la santé était le premier touché par les incidents liés au rançongiciel* en 2019. Pour le Centre gouvernemental de veille, d’alerte et de réponse aux attaques informatiques, l’une des raisons à cela est dû à la réputation de ces structures, reconnues comme étant « faiblement dotées en sécurité informatique ».

Il est donc essentiel de protéger les données sensibles dont disposent ces entités. Le développement d’une culture du risque doit dès lors devenir un véritable enjeu pour les hôpitaux.

* Technique d’attaque courante de la cybercriminalité, le rançongiciel ou ransomware consiste en l’envoi à la victime d’un logiciel malveillant qui chiffre l’ensemble de ses données et lui demande une rançon en échange du mot de passe de déchiffrement (source : ssi.gouv.fr)

Nos articles vous intéressent ? 

Abonnez-vous et recevez notre newsletter
toutes les deux semaines

Merci pour votre inscription !

Rendez-vous dans quelques jours pour
notre prochaine newsletter.