Adelyce
4 décembre 2018
  • RH
  • Revue de presse

Collectivités territoriales qualité de vie au travail et santé des agents – Nov 2018 – Sofaxis

"Sous l’impulsion des Lois MAPTAM (Loi du 27 janvier 2014) et NOTRe (Loi du 7 aout 2015), le monde territorial conduit aujourd’hui sa transformation. Au gré de leurs nouvelles attributions, les collectivités se concentrent, déploient leurs compétences, envisagent l’action publique sur des territoires plus vastes..."
www.sofaxis.com

Notre commentaire

L’étude publiée par Sofaxis établit une corrélation entre la qualité de vie au travail et l’absentéisme dans les collectivités. Comme l’explique le docteur Jean-Michel – médecin conseil pour Sofaxis, « les enquêtes sur la qualité de vie au travail apportent un éclairage instructif sur l’appréciation des causes d’absence pour raison de santé en lien avec le contexte de travail ». Parmi ces causes d’absence se trouve les troubles psycho-sociaux (TPS), en nette progression. Si le nombre de déclarations augmente, la reconnaissance de ce trouble n’est pas plus facilement accordée dans le milieu professionnel.

 

De son côté, la Gazette des Communes a utilisé l’argument du management pour expliquer la progression du taux d’absentéisme de 3% en 2017. En effet, l’étude sur la qualité de vie au travail démontre que les principaux facteurs impactant le nombre d’absence sont principalement : les pressions psychologiques, la peur au travail, les tensions, la clarté des consignes ou de la mission et la communication. Dans le secteur des collectivités locales, le management a toujours été pointé du doigt. Les difficultés liées au statut mais aussi à la dispersion des missions dans de nombreux services, qui éloignent l’agent de son objectif principal, en font notamment partie. 

 

Aujourd’hui, les territoriaux sont conscients de ces faiblesses managériales qui, une fois corrigées, pourraient effectivement conduire à une réduction des absences.