Adelyce
21 août 2017
  • RH
  • Revue de presse

Emploi : trois questions sur les contrats aidés, dans le viseur du ministère du Travail

Alors que la ministre Muriel Pénicaud juge que les contrats aidés sont inefficaces et trop coûteux, plusieurs maires et syndicats montent au créneau pour défendre ce dispositif.
www.francetvinfo.fr

Notre commentaire

Le nouveau président Emmanuel Macron critique largement le dispositif mis en place par l’ancien gouvernement pour favoriser l’accès à l’emploi qu’il qualifie de « perversion de la politique de l’emploi ». D’autre part, ces contrats aidés sont jugés comme inefficaces et trop coûteux par la nouvelle ministre du travail Muriel Pénicaud.

Ces constats ont poussé le gouvernement à revenir sur le fond de subvention relatif aux contrats aidés et souhaite réduire le nombre d’emploi CAE/CUI dès 2017 de 30% par rapport à 2016.

A compter de l’été 2017, les collectivités et autres employeurs ne peuvent plus recruter de nouveaux contrats CAE/CUI, ni renouveler des contrats existants. Ils peuvent cependant encore avoir recours aux emplois d’avenir.

Cette décision à la veille de le rentrée scolaire inquiète fortement les collectivités qui ont fait appel à de nombreux contrats aidés dans le milieu scolaire.