Adelyce
31 juillet 2018
  • RH
  • Revue de presse

Face à l’usure, une appli oriente vers d’autres métiers

Mobilités, l'application créée par le centre de gestion de la Haute-Garonne, favorise le maintien dans l’emploi et l’élaboration d’un projet professionnel en tenant compte de la sant
www.lagazettedescommunes.com

Notre commentaire

Une initiative du CDG31 au service de la mobilité : des agents éclairés dans leur projet professionnel

 

  • Les agents au cœur du dispositif, une prise en main du parcours professionnel

A l’aide de cette application, les agents trouvent des informations sur les caractéristiques de 54 métiers, la mobilité qu’ils peuvent envisager et la formation qui y est liée.

De sa propre initiative, l’agent peut envisager de changer de poste et une mobilité dans la fonction publique territoriale. L’application peut susciter un avancement de carrière pour des agents initialement peu voués à des perspectives évolutives dans leur cadre d’emploiEnsemble des fonctionnaires de la fonction publique territoriale (FPT) d’un même statut et titulaires d’un même grade. Les cadres d’emploi sont répartis en différentes filières et différentes catégories (a, b, c)..

Un agent technique polyvalent peut devenir policier municipal ou encore instructeur des autorisations d’urbanisme s’il suit une formation et passe un concours. Un ATSEM peut devenir aide-soignant, coordonnateur d’entretien des locaux voire éducateur de jeunes enfants.

 

  • Une opportunité pour les collectivités

Avec un focus sur la prévention de l’usure professionnelle, les employeurs locaux disposent de précieuses informations pour établir ou mettre à jour leur document unique et y associer des moyens de prévention.

Avec un panel de métiers élargi à 97 métiers, l’outil constituera une aide pour diverger des reclassements courants de la filière technique vers la filière administrative.