Adelyce
4 octobre 2017
  • RH
  • Revue de presse

Les militaires en reconversion, un vivier pour les collectivités

En 2016, 612 militaires ont quitté l’uniforme pour entrer dans la territoriale. Ils peuvent bénéficier pour cela de procédures spécifiques que le ministère de la Défense cherche à fair
www.lagazettedescommunes.com

Notre commentaire

Chaque année, un grand nombre de militaire arrivent en fin de contrat et carrière et cherchent à se reconvertir pour réaliser une seconde carrière.

En effet, chaque année près de 12 000 militaires quittent l’armée. La majorité se dirige vers le secteur privé, mais 20% rejoignent l’un des trois fonctions publiques.

 

Le service Défense mobilité est chargé de faciliter la transition professionnelle de ces militaires et cherche à encourager les collectivités locales à recruter ces profils variés.

 

Les militaires ont des profils variés et possèdent souvent plusieurs savoir-faire qui peuvent correspondre aux besoins des collectivités territoriales. 
D’autre part, du fait de leur première carrière en tant que militaire, ces agents ont la notion du service public. Leur expérience dans l'armé apporte de la rigueur, de la disponibilité et de la ponctualité.

En 2016, seul 916 militaires sont rentrés dans la fonction publique, principalement à la police municipale, mais aussi en tant que moniteur de natation, infirmier, technicien, administratif ou encore DGS.

 

Alors que certaines collectivités rencontrent des difficultés à recruter certains profils. Ces anciens militaires pourraient devenir un vivier de recrutement pour les collectivités.

Cependant, on peut observer quelques freins à leur recrutement :

  • Pour un recrutement à la police municipale où les agents de police sont armés: malgré qu'ils soient déjà formé, ils doivent nécessairement suivre la formation obligatoire au maniement des armes.
  • Dans le cas, où les militaires rejoignent la fonction publique territoriale en détachement, les taux de cotisations aux pensions civiles et militaires de l’Etat, sont beaucoup plus élevés.
  • La difficulté à transposer les corps militaire en catégorie et cadre d'emploi propres aux collectivités territoriales pour pouvoir les recruter.

 

Il existe plusieurs modalités d’accès de droit commun  :

  • Le concours
  • Le contrat
  • Le détachement

Il existe 2 procédures dérogatoires :

  • Le détachement intégration ouvert au militaire ayant au moins dix ans de service
  • Les emplois réservés pour les militaires ayant plus de quatre ans de service et intégrant les catégories B et C.

 

Ces deux derniers modes de recrutement peuvent être une solution pour intégrer dans des délais relativement courts et sans coût, des personnels expérimentés, possédant des compétences recherchées par les collectivités.