Adelyce
3 juin 2019
  • RH
  • Revue de presse

Les personnels des services départementaux d’incendie et de secours (SDIS) et de la sécurité civile – Cour des Comptes

"Le rapport offre ainsi une analyse approfondie et détaillée desfacteurs de progression des dépenses de rémunération et du temps de travail théorique et réel des personnels, mais également de l’adéquation des moyens humains aux besoins opérationnels de la sécurité civile..."
www.ccomptes.fr

Notre commentaire

La Cour des comptes a rendu son rapport sur le personnel des SDIS et la sécurité civile.

 

Elle mentionne une augmentation des dépenses de personnel de près de 11% entre 2011 et 2017, alors que la croissance des effectifs des sapeurs-pompiers professionnels est limitée à 0.1% sur la même période. Cette augmentation est en partie due aux différentes réformes statutaires et catégorielles, ainsi qu’à une progression du régime indemnitaire de 1,9% par an. Ceci amène le poids des dépenses de personnel à 82.8% des charges courantes.

Par ailleurs, un accroissement du nombre d’heures indemnisées des SPP en tant que SPV est également observé.

 

Ce rapport pointe à nouveau le non-respect du temps de travail annuel légal de 1 607h. Ceci est le résultat de règles d’organisation du temps de travail et l’octroi de jours de congé qui ne font pas l’objet de délibération. Il faut noter également une absence de contrôle et de suivi du temps de travail.

 

C’est en faisant de multiples références à son précédent rapport de 2011 que la Cour des comptes préconise entre autres :

  • une rationalisation de l’organisation du temps de travail des SPP ;
  • une amélioration de l’encadrement des agents en « double statut » SPP et SPV ;
  • une amélioration du SIRH pour suivre plus précisément le temps de travail.
Adelyce

La boite qui fait décoller vos compétences de pilote de la masse salariale