Adelyce
17 décembre 2018
  • Veille
  • Revue de presse

Scolarisation dès trois ans : les nouvelles dépenses seront compensées aux communes de façon « pérenne » mais inégale – Maire-info

"Le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, Jean-Michel Blanquer, a présenté hier devant le Conseil des ministres le projet de loi École de la confiance. Le point qui concerne le plus directement les communes est l’obligation d’instruction pour tous les enfants dès l’âge de trois ans..."
www.maire-info.com

Notre commentaire

Le projet de loi Ecole de la confiance propose désormais une instruction obligatoire dès l’âge de 3 ans. Si les chiffres montrent que de manière générale 98,9% des enfants de 3 ans vont déjà à l’école, le pourcentage est pourtant plus faible pour l’Outre-mer (70%), la Corse (87%) ou Paris (93%). Les augmentations, variables d’une région à l’autre, auront tout de même des conséquences sur les budgets communaux. Mais seules les dépenses nouvelles, résultant de l’obligation d’instruction, feront l’objet de compensations de l’Etat.

Certains territoires pourraient toutefois bénéficier des retombées positives de cette réforme sur le plan de la scolarisation. Cela pourrait notamment être le cas en Outre-Mer, où les causes du faible niveau de scolarisation relèvent aujourd’hui du manque d’infrastructures et d’enseignants, surtout dans certaines zones isolées. De plus, l’outre-mer est confronté à un fort taux de natalité créant ainsi des pénuries de classes.

 

Cette réforme pourrait pousser les communes à financer davantage d’établissements scolaires et ainsi partiellement résorber les problèmes de scolarisation.

Adelyce

La boite qui fait décoller vos compétences de pilote de la masse salariale