L’investissement public local est-il réellement en berne ?

Courbe d'investissement décroissante à partir de 2020

L’investissement public local est-il réellement en berne ?

Mis à jour le

Plusieurs figures d’associations d’élus sont récemment montées au créneau pour alerter sur la situation financière des collectivités à l’heure de la relance.

Ainsi, pénalisées par la baisse de recettes, les collectivités se verraient contraintes de diminuer leurs dépenses d’investissements.

La baisse des recettes de fonctionnement, avec en premier lieu les recettes tarifaires, toucherait particulièrement les petites communes ; alors que la chute du tourisme et de ses recettes toucherait les grandes villes.

Autre signe alarmant pour les associations d’élus, le bloc communal a reporté entre 40 et 50% de ses investissements de 2020 et cette tendance devrait se poursuivre selon eux.

Les seules solutions misent en avant par les élus locaux seraient alors :

  • d’augmenter les dotations aux collectivités
  • d’augmenter la taxe foncière
  • de faciliter l’accès à l’emprunt en réduisant les exigences sur les ratios de désendettement

Or, si les recettes de fonctionnement diminuent il en va de même pour certaines dépenses de fonctionnement. Les conséquences sur les finances locales devraient donc être modérées.

Pour les reports des investissements de 2020, ceux-ci sont temporaires et principalement liés aux confinements successifs.

Quant aux solutions avancées :

  • Une augmentation des dotations n’est pas à l’ordre du jour pour l’instant ;
  • L’Etat a prévu de massivement soutenir l’investissement local dans le cadre de son plan de relance sans réelle concertation avec les collectivités locales ;
  • Si une augmentation de la taxe foncière apparait probable, elle constitue néanmoins une décision politiquement sensible qui ne sera pas adoptée par tous les élus locaux ;
  • Faciliter l’accès à l’emprunt pour les collectivités pourrait être une solution, mais l’étude de Finance Active montre que le recours à l’emprunt n’a jamais été aussi facile : l’emprunt est en augmentation en 2020, les taux d’intérêt sont historiquement bas à 0,56% sur 20 ans, et les collectivités ont de plus en plus recours au financement obligataire et à ses rendements particulièrement attractifs.
  • Enfin, l’Etat a prévu de massivement soutenir l’investissement local dans le cadre de son plan de relance.
    Un nouveau dispositif a ainsi vu le jour pour accompagner les collectivités dans sa mise en œuvre. Depuis le 14 avril, les communes et EPCI ruraux peuvent faire appel aux Volontaires territoriaux en administration (VTA). L’objectif est de combler les besoins en ingénierie du bloc communal rural en proposant aux aux 18-30 ans, avec minimum bac+2, un contrat de mission de 12 à 18 mois. Les collectivités bénéficieront à ce titre d’une aide forfaitaire de 15 000 € par an. Une plateforme de dépôt des offres est déjà en place pour faciliter les candidatures.
    Tout est fait pour pousser le bloc communal à relancer ses investissements !

Il est ainsi légitime de s’interroger sur le niveau de l’investissement local car celui-ci représente 60% de l’investissement public. Mais il est fort probable que les collectivités investissent de nouveau en 2021.

Source :

Marianne, « “Il va falloir augmenter la taxe foncière” : face à la crise, les maires dans une impasse »
Publié le 11/03/2021 • Par Mathias Thépot
https://www.marianne.net/economie/economie-francaise/il-va-falloir-augmenter-la-taxe-fonciere-face-a-la-crise-les-maires-dans-une-impasse

Ces articles pourraient vous intéresser

differentes-mesures-soutien-collectivites

Filets de sécurité : les mesures de soutien accordées face à la hausse des coûts

Conditions d’éligibilité au filet de protection 2022 et nouvelles mesures prévues pour face à l’augmentation des prix de l’énergie en 2023.
finances publiques collectivités PLF 2023

Finances publiques des collectivités : les éléments à retenir pour 2023

Suppression de la CVAE, renforcement de la participation financière de l’Etat et contrats de confiance finalement rejetés.
financement-collectivités-axes-prioritaires-réflexion-système-efficient

Financement des collectivités : les axes prioritaires de réflexion pour un système plus efficient

Suivi consolidé de la masse salariale, vote par fonction, renforcement de la fiscalité nationale partagée… sont évoqués par la Cour des comptes.
loi-finances-rectificative-2022-nouveau-souffle-collectivites

Loi de finances rectificative pour 2022 : un nouveau souffle pour les collectivités ?

Une compensation financière et une dotation seront mises en place pour soutenir les collectivités. Qui en bénéficie ? Sous quelles conditions ?

Nos articles vous intéressent ? 

Abonnez-vous et recevez notre newsletter
toutes les deux semaines

Merci pour votre inscription !

Rendez-vous dans quelques jours pour
notre prochaine newsletter.

Nos articles vous intéressent ? 

Abonnez-vous et recevez notre newsletter
toutes les deux semaines

Merci pour votre inscription !

Rendez-vous dans quelques jours pour
notre prochaine newsletter.

Nos articles vous intéressent ? 

Abonnez-vous et recevez notre newsletter
toutes les deux semaines

Merci pour votre inscription !

Rendez-vous dans quelques jours pour
notre prochaine newsletter.