Pas de nouveau contrat de Cahors à l’horizon 2021

Pas de nouveau contrat de Cahors à l'horizon 2021

Source originale :

Les Echos

« Budget : la contractualisation entre l’Etat et les collectivités locales toujours en suspens »

Publié le 25/09/2020 • Par Laurent Thévenin

Dans la présentation du projet de loi de finances 2021, comme dans le projet de loi de finances, les contrats de cahors semblent être écartés en 2021.

Bruno le Maire et Ollivier Dussopt évoquent une future « reprise de la démarche contractuelle […], afin d’associer les collectivités à la relance et à la maîtrise nécessaire des dépenses publiques », mais aujourd’hui rien n’est annoncé dans le projet de loi de finances 2021.

Si la suspension des contrats de cahors a été une contrainte budgétaire en moins pour les collectivités territoriales en 2020, elle les laisse dans l’incertitude pour 2021.

Certes la crise sanitaire entraîne et va entraîner des dépenses supplémentaires, mais un cadre contractuel aurait pu être maintenu en fixant, par exemple, un taux d’évolution plafond plus élevé. 

Les collectivités territoriales ne contribueront à la relance de l’investissement que si leur capacité d’autofinancement reste élevée. Pour maintenir ce cap, elles devront obligatoirement limiter la hausse des dépenses de fonctionnement.

Nos articles vous intéressent ? 

Abonnez-vous et recevez notre newsletter
toutes les deux semaines

Merci pour votre inscription !

Rendez-vous dans quelques jours pour
notre prochaine newsletter.

Nos articles vous intéressent ? 

Abonnez-vous et recevez notre newsletter
toutes les deux semaines

Merci pour votre inscription !

Rendez-vous dans quelques jours pour
notre prochaine newsletter.

Nos articles vous intéressent ? 

Abonnez-vous et recevez notre newsletter
toutes les deux semaines

Merci pour votre inscription !

Rendez-vous dans quelques jours pour
notre prochaine newsletter.

Nos articles vous intéressent ? 

Abonnez-vous et recevez notre newsletter
toutes les deux semaines

Merci pour votre inscription !

Rendez-vous dans quelques jours pour
notre prochaine newsletter.

Nos articles vous intéressent ? 

Abonnez-vous et recevez notre newsletter
toutes les deux semaines

Merci pour votre inscription !

Rendez-vous dans quelques jours pour
notre prochaine newsletter.