Tribune de Martin Hirsch : des propositions pour réformer l’hôpital public

tribune-martin-hirsch-propositions-reformer-hopital-public

Tribune de Martin Hirsch : des propositions pour réformer l’hôpital public

Mis à jour le

Martin Hirsch, directeur général de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris, a formulé dans une tribune parue le 3 mai, des propositions au gouvernement pour réformer l’hôpital public.

Il part d’un constat : l’hôpital public est en crise et les difficultés de recrutement s’accentuent de jours en jours.

Au contexte mondial de vieillissement de la population, d’irruption des maladies chroniques, de transformations liées à la digitalisation, de changement d’aspirations des professionnels et des comportements différents des générations actuelles, s’ajoute en France une absence de distinction de rémunération au niveau national, un statut rigide de la fonction publique dans un monde où la sécurité de l’emploi n’a pas de sens puisque le risque de chômage est nul et enfin, une coupure entre soins de ville et hôpital public extrêmement marqué.

Il met également en exergue un certain nombre de problématiques de l’hôpital public, avec notamment le manque de reconnaissance de la permanence des soins, un manque de mobilité des médecins ou encore l’absence de perspective d’évolution pour les personnels paramédicaux, autre que celle de devenir cadre, qui est un métier différent et décorrélé du soin.

Face à ces constats, Martin Hirsch formule au gouvernement une série de propositions.

Pour le personnel médical

Changement du mode de rémunération avec la mise en place d’une rémunération en trois parts : 

  • Un montant plancher fixé nationalement et statutairement
  • Une part fonction d’un coefficient géographique lié au coût de la vie dans la région
  • Troisième part à la main de l’établissement, en fonction de certaines fonctions, l’investissement, des compétences, une technicité particulière

En plus de cela :

  • Maintien des primes de responsabilités
  • Valences complémentaires (enseignement, recherche)

Changement dans la nomination et l’affectation : affectation du médecin par période de 5 ans, renouvelable dans un établissement. Cela devrait avoir un impact sur la notion d’équipe et la capacité d’adaptation du personnel soignant.

Pour les paramédicaux

  • Une rémunération à trois étages, comme pour les médecins
  • La possibilité d’exercer des responsabilités supplémentaires : l’objectif serait de pouvoir garantir qu’une part substantielle des paramédicaux hospitaliers puissent accéder à ces évolutions de carrière vers plus de technicité, plus de responsabilité, plus d’initiatives et plus de rémunérations (sur le modèle des infirmiers de pratique avancées)
  • La possibilité d’accéder à des responsabilités hospitalo-universitaires avec une part de recherche et enseignement qui n’est aujourd’hui proposée qu’aux praticiens

Pour la formation

  • Reprise du financement et de l’autorisation des formations sanitaires par l’Etat
  • Mise en place d’un financement d’Etat pour les promotions professionnelles : aujourd’hui, les établissements doivent payer deux salaires pendant la durée de la formation
  • Achèvement des formations des IDE lors des premières années d’exercice professionnel, en interdisant l’accès à l’intérim dans un délai de 2 ans après la sortie d’école
  • Transformation des formations initiales en système d’apprentissage : mise en place d’une rémunération en cours de scolarité et d’un engagement de servir
  • Il serait possible de dédier une enveloppe à la création de maisons des étudiants paramédicaux avec loyers modérés

Concernant le lien hôpital et médecine de ville, Martin Hirsch propose de construire des structures mixtes, liées à l’hôpital, permettant le salariat ou la rémunération sous forme d’honoraires.

Enfin, sur le financement de l’hôpital public, le directeur de l’APHP propose plus un ajustement des modes de financement de l’hôpital qu’une suppression ou diminution de la tarification à l’activité :

  • Financement intégral par l’assurance maladie pour éviter de devoir jongler avec les assurances complémentaires. L’objectif est de limiter le poids de l’administratif
  • Simplification du mode de codage de la tarification à l’activité
  • Favorisation des tarifications qui encouragent le traitement ambulatoire
  • Généralisation des mécanismes d’intéressement qui favorisent la performance

Suite à cette tribune, les réactions n’ont pas tardé à se faire entendre et notamment la réponse d’un collectif de médecin de l’AP-HP sur le manque de légitimité du directeur à faire des propositions sur l’hôpital public, dans un contexte où l’AP-HP n’affiche pas un bilan très positif.

Source :

Les Echos, « Hôpital : le temps de la refondation »
Publié le 03/05/2022 • Par Martin Hirsch
https://www.lesechos.fr/economie-france/social/hopital-le-temps-de-la-refondation-1404467

Ces articles pourraient vous intéresser

FPH nouveautés règlementaires 2021

Fonction publique hospitalière : mesures règlementaires pour 2023

Adelyce synthétise l’ensemble des mesures règlementaires 2023 pour les établissements publics de santé.
Crise aux urgences : une première vague de mesures annoncée avant la "mission flash"

Crise aux urgences : mesures générales annoncées pour la période estivale

Recrutement, supplément de rémunération, rémunération forfaitaire… La mission flash complète les mesures mises en œuvre depuis le 1er juin 2022.
decompte-heures-travaillees-personnel-medical-enjeu-taille-etablissements-sante

Décompte des heures travaillées du personnel médical : un enjeu de taille pour les établissements de santé

Le Conseil d’Etat refuse de durcir la règlementation applicable au temps de travail des praticiens hospitaliers et internes et renvoie aux textes déjà en vigueur.
Ségur de la santé : 2 ans après, les engagements pris ont-ils été tenus ?

Ségur de la santé : 2 ans après, les engagements pris ont-ils été tenus ?

Adelyce fait le point sur les différentes mesures initiées en matière de transformation des métiers et revalorisation des soignants.

Nos articles vous intéressent ? 

Abonnez-vous et recevez notre newsletter
toutes les deux semaines

Merci pour votre inscription !

Rendez-vous dans quelques jours pour
notre prochaine newsletter.

Nos articles vous intéressent ? 

Abonnez-vous et recevez notre newsletter
toutes les deux semaines

Merci pour votre inscription !

Rendez-vous dans quelques jours pour
notre prochaine newsletter.

Nos articles vous intéressent ? 

Abonnez-vous et recevez notre newsletter
toutes les deux semaines

Merci pour votre inscription !

Rendez-vous dans quelques jours pour
notre prochaine newsletter.