La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique réaffirme et renforce sa mission

transparence de la vie publique pour hauts fonctionnaires de la territoriale

Source originale :

Les Echos

« Mobilité des fonctionnaires : Didier Migaud veut contrôler aussi les militaires et les magistrats »

Publié le 03/02/2021 • Par Leïla de Comarmond

Depuis le 1er février 2020, la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique s’est vue confier une nouvelle mission : l’examen des mobilités des fonctionnaires vers le secteur privé.
Le but ? Eviter les conflits d’intérêts lors de ces mobilités.

Ce principe, l’autorité administrative indépendante a pour volonté de le renforcer sur les hauts-fonctionnaires territoriaux.
Elle souhaiterait également inclure dans le champ d’application les magistrats et les militaires. 

Compte tenu des valeurs dont doit disposer un fonctionnaire, une question se pose : ne devrait-on pas examiner l’opportunité de ces mobilités public-privé aujourd’hui encouragées et facilitées ?

Nos articles vous intéressent ? 

Abonnez-vous et recevez notre newsletter
toutes les deux semaines

Merci pour votre inscription !

Rendez-vous dans quelques jours pour
notre prochaine newsletter.

Nos articles vous intéressent ? 

Abonnez-vous et recevez notre newsletter
toutes les deux semaines

Merci pour votre inscription !

Rendez-vous dans quelques jours pour
notre prochaine newsletter.

Nos articles vous intéressent ? 

Abonnez-vous et recevez notre newsletter
toutes les deux semaines

Merci pour votre inscription !

Rendez-vous dans quelques jours pour
notre prochaine newsletter.

Nos articles vous intéressent ? 

Abonnez-vous et recevez notre newsletter
toutes les deux semaines

Merci pour votre inscription !

Rendez-vous dans quelques jours pour
notre prochaine newsletter.

Nos articles vous intéressent ? 

Abonnez-vous et recevez notre newsletter
toutes les deux semaines

Merci pour votre inscription !

Rendez-vous dans quelques jours pour
notre prochaine newsletter.