La réévaluation de la prise en charge des contrats d’apprentissage demandée par la fonction publique territoriale

Réévaluation prise en charge apprentissage demandée par FPT

Source originale :

AMF

« L’AMF demande la pérennité de l’apprentissage au sein de l’emploi communal et intercommunal »

Publié le 11/06/2020

L’apprentissage demeure un sujet d’actualité.
Quelques jours après le plan de relance proposé au secteur privé, l’AMF prenait la parole. Une réaction planifiée peu de temps avant l’allocution du Président de la République.

Il s’agit d’une prise de position stratégique et volontariste pour rappeler que le secteur public peut lui aussi porter l’apprentissage (actuellement, 600 offres sont disponibles sur le site PASS). Le versant territorial espère ainsi une extension de ce plan au secteur public local.

Rappelons que depuis le 1er janvier 2020, le CNFPT prend en charge 50% des frais de formation des contrats d’apprentissage, le reste étant à la charge des collectivités.

Un rapport sur les freins de l’apprentissage dans le secteur public était par ailleurs annoncé avant septembre 2020. Il devrait permettre d’en savoir plus et susciter des réactions en faveur de l’apprentissage dans le secteur public.

Nos articles vous intéressent ? 

Abonnez-vous et recevez notre newsletter
toutes les deux semaines

Merci pour votre inscription !

Rendez-vous dans quelques jours pour
notre prochaine newsletter.

Nos articles vous intéressent ? 

Abonnez-vous et recevez notre newsletter
toutes les deux semaines

Merci pour votre inscription !

Rendez-vous dans quelques jours pour
notre prochaine newsletter.

Nos articles vous intéressent ? 

Abonnez-vous et recevez notre newsletter
toutes les deux semaines

Merci pour votre inscription !

Rendez-vous dans quelques jours pour
notre prochaine newsletter.

Nos articles vous intéressent ? 

Abonnez-vous et recevez notre newsletter
toutes les deux semaines

Merci pour votre inscription !

Rendez-vous dans quelques jours pour
notre prochaine newsletter.