Les gardes champêtres en mal de reconnaissance

Les gardes champêtres en mal de reconnaissance

Mis à jour le

Un article de la Gazette des communes évoque le mal-être des gardes champêtres, qui concourent à la police des campagnes, assurant des missions de police rurale sous l’autorité du maire.

Jacques Armesto, président de la Fédération nationale des gardes champêtres (FNGC) constate les effectifs en baisse continue depuis les années 1960 où les gardes champêtres étaient 20.000, ils ne seraient désormais plus que 1.000. Nous pouvons seulement constater la disparition progressive du métier et les difficultés de la fonction publique territoriale pour se réformer dans un tel contexte.

 

Selon M. Armesto, le domaine de compétence est large et s’est renforcé,en 2017, en matière de sécurité routière avec le décret (n° 2017-1523 du 3 novembre 2017) qui « a renforcé leurs compétences en matière de sécurité routière, élargissant le champ des infractions qu’ils sont désormais habilités à constater. »

Notons toutefois que ce décret ne s’applique pas qu’aux gardes champêtres, il s’applique également aux forces de police nationale mais également à la police municipale.

De manière plus globale, en matière de sécurité publique locale, la mutualisation et la mise à disposition paraît presque inévitable. Le service de police territoriale est facultatif, laissé à la libre appréciation du maire ou du président de l’EPCI si la compétence a été conférée à l’intercommunalité.

 

La mutualisation ou la mise à disposition peut permettre aux petites communes de disposer d’un service qu’elles pouvaient difficilement envisager, notamment financièrement. Certaines polices intercommunales ont pu développer des brigades spécialisées (équestres[1], de nuit, cynophiles), il s’agit d’une opportunité majeure.

 

[1] http://www.ville-fourqueux.fr/Cadre-de-vie/Prevention-et-securite/Brigade-equestre

Ces articles pourraient vous intéresser

assistants-familiaux-changement-modalites-remuneration

Assistants familiaux : un changement des modalités de rémunération

De la modification de la structure de rémunération à l'incitation d'accueil de plusieurs enfants, le décret du 31 août 2022 est un pas en avant concernant leur rémunération.
Règlementaire quels éléments exogènes pour 2021

Fonction publique territoriale : mesures règlementaires pour 2023

Revalorisation du point d’indice, réforme de la catégorie B, GIPA… Retrouvez l’ensemble des mesures règlementaires 2023 pour la territoriale et les SDIS.
smic-indice-majore-minimum-nouvelle-revalorisation-aout-apres

SMIC et indice majoré minimum : une évolution à prévoir en janvier 2023 ?

Comment calculer l’évolution du SMIC ? Quelle conséquence sur l’indice majoré minimum ?
degel-point-indice-element-reponse-relancer-attractivite-fonction-publique

Dégel du point d’indice : une mesure exceptionnelle pour la fonction publique annoncée dès le 1er juillet

Le 28 juin 2022, le ministère de la Fonction publique a précisé que la rémunération des 5,7 millions d’agents publics serait revalorisée de 3,5 % dès le 1er juillet.

Nos articles vous intéressent ? 

Abonnez-vous et recevez notre newsletter
toutes les deux semaines

Merci pour votre inscription !

Rendez-vous dans quelques jours pour
notre prochaine newsletter.

Nos articles vous intéressent ? 

Abonnez-vous et recevez notre newsletter
toutes les deux semaines

Merci pour votre inscription !

Rendez-vous dans quelques jours pour
notre prochaine newsletter.

Nos articles vous intéressent ? 

Abonnez-vous et recevez notre newsletter
toutes les deux semaines

Merci pour votre inscription !

Rendez-vous dans quelques jours pour
notre prochaine newsletter.